Tout sous contrôle : l’importance du test de post-soudage

LT_LeisterStories_GeoWeldingTest_PI_052020_01.jpg
Informations sur le produit

L’étanchéité du soudage des matériaux thermoplastiques est quelque chose d’essentiel. Satisfaire les besoins en termes de validation des soudures nécessite des outils appropriés : comme il fallait s’y attendre, ceux-ci font partie de l’offre de Leister.

Auteur : Alberto Pecchio, spécialiste en marketing, Leister Italie

L’étanchéité du soudage des matériaux thermoplastiques est quelque chose d’essentiel, notamment lorsqu’il s’agit de l’étanchéité des sites d’élimination des déchets ou des ouvrages de génie civil, tels que les barrages, réservoirs ou tunnels. Pour ce type de construction, un travail ne peut être considéré comme définitivement achevé que lorsqu’il est également possible de procéder à un contrôle qualité précis des soudures, d’après des paramètres bien définis. Satisfaire les besoins en termes de validation des soudures nécessite des outils appropriés : comme il fallait s’y attendre, ceux-ci font partie de l’offre de Leister, une multinationale suisse leader dans le domaine des solutions de soudage plastique.

LT_LeisterStories_FinalEcomondo_LI_112019.jpg

L’expérience de Leister dans ce segment est un prérequis exceptionnel, permettant la conception minutieuse de systèmes efficaces pour l’évaluation de la qualité des soudures. Nous avons parlé de ces systèmes avec Klaid Mastora, le spécialiste en maintenance des machines et contrôle qualité de Leister.

Quels types de soudures font l’objet de tests ?

Pour un travail bien réalisé, il est indispensable de contrôler régulièrement la qualité des soudures effectuées. Les contrôles de soudage et la documentation deviennent la norme lorsque vous travaillez sur des sites tels que des décharges, où l’impératif de qualité est maximal. En effet, la moindre erreur dans la phase d’étanchéification des soudures mettrait en péril la nappe phréatique, avec potentiellement des conséquences négatives en termes de santé publique. Selon le type de travail, le client peut être plus ou moins exigeant, et l’agent en charge de l’étanchéification doit être préparé à vérifier et à documenter la qualité de son travail. Toutes les soudures peuvent être testées, à la fois celles effectuées avec des machines automatiques, telles que la GEOSTAR G5 ou G7, la TWINNY T5 ou T7 ou encore la COMET, ainsi que celles effectuées à l’aide d’extrudeuses. La première phase consiste à réaliser un test de soudure sur les matériaux qui seront soudés par la suite. Cela implique de préparer des échantillons, et l’outil parfait pour cette tâche est le COUPON CUTTER, la poinçonneuse mécanique signée Leister qui, grâce à son long levier ergonomique, permet d’obtenir facilement des échantillons de soudage conformes aux règlements DVS (directives sur le traitement des matières plastiques, ndlr). Une fois l’échantillon obtenu, il peut être soumis au test de résistance à la traction.

Comment la résistance à la traction est-elle mesurée ?

C’est simple : avec l’EXAMO USB. Cet appareil se compose principalement d’une unité de contrôle et de mesure, de mâchoires de serrage du tube à essai et d’un mécanisme de déplacement des mâchoires. Une vitesse de test doit être définie, par exemple la vitesse d’écartement des mâchoires, qui soumet l’échantillon à une contrainte liée à l’étirement progressif. À la fin du test, qui est de type destructif, l’affichage numérique permet de visualiser la charge maximale (pic F) et la charge de rupture (déchirure F) mesurées, avec les valeurs d’étirement correspondantes.
LT_Examo_Geo_AP_05.jpg

Les valeurs de la force d’arrachage doivent rester dans une limite minimale précise, établie en fonction des matériaux et de l’usage prévu de la soudure. L’apparence de ce qui reste de l’échantillon après arrachage, fournit également à l’expert des informations utiles relatives à la qualité de la soudure. Pratique et léger, l’Examo est une sorte de mini laboratoire portable, créé pour une utilisation facile sur site.

Quelles autres méthodes peuvent servir à évaluer la qualité d’une soudure ?

Des tests très courants sont effectués directement sur site et se basent sur la mesure de la pression d’air à l’intérieur des membranes soudées. L’exemple le plus typique tire parti de la structure particulière des soudures dites à double canal, des soudures étroites qui créent un canal d’essai dans lequel de l’air peut être injecté.

LT_LeisterStories_GeoWeldingTest_PI_052020_03.JPG

L’étanchéité de la soudure est testée au moyen d’un manomètre à air comprimé et d’une AIGUILLE DE TEST. On insère l’aiguille dans la soudure et on insuffle de l’air jusqu’à atteindre une certaine pression, mesurée avec le manomètre. Ensuite, la tendance de la pression est surveillée à des intervalles spécifiques ; le test est réussi si la chute de pression ne s’écarte pas d’une plage considérée comme acceptable. L’aiguille de test avec manomètre existe en deux modèles différents en fonction de la dureté du matériau à tester, et un système de protection simple évite tout risque pour l’opérateur.

Comment peut-on localiser avec précision les fuites dans les soudures ?

Pour cette exigence, Leister propose un système composé d'une POMPE À VIDE et de cloches qui peuvent être de différentes formes (carrées = CLOCHE À VIDE ou rectangulaires = BOÎTE À VIDE). Une solution d’eau savonneuse est pulvérisée au préalable sur la soudure à contrôler. Le vide créé par la pompe à l’intérieur de la cloche génère un passage d’air, qui met immédiatement en évidence les éventuelles fuites. Si le problème est d’importance limitée, il est facile de réparer la zone affectée (par exemple, avec une nouvelle soudure par extrusion), sans qu’il ne soit nécessaire de refaire toute la soudure.

Les tests effectués avec ces différentes méthodes sont-ils fiables ?

Tout à fait. Le contrôle préventif de l’échantillon initial effectué avec l’EXAMO, et les tests ultérieurs réalisés avec l’AIGUILLE DE TEST et le système de vide, permettent de définir les bons paramètres pour l’ensemble du processus de soudage. De plus, les modèles les plus récents de machines à souder Leister, tels que la GEOSTAR G5 ou G7 ou la TWINNY T5 ou T7, sont dotés du système de qualité LQS (Leister Quality System), un système équipé d’un GPS qui leur permet d’enregistrer en continu l’ensemble des paramètres de soudage avec la géolocalisation de la machine.